9.8.05

Charlie et la chocolaterie

Film américain de Tim Burton, avec Johnny Depp, Freddie Highmore ... 1h 56

En apparence, le petit Charlie n'a pas tout pour lui ... Né dans une famille modeste, il vit dans une petite maison tordue avec ses parents et ses quatre grands parents. Son père visse des bouchons sur des tubes de dentifrice, et ce n'est pas ce maigre revenu qui permet à la petite famille d'égayer la soupe aux choux quotidienne. Voilà pour Charlie. Et puis il y a la chocolaterie, en face de chez lui. La mystérieuse chocolaterie du non moins mystérieux Willy Wonka, numéro 1 mondial en la matière. Celui-ci lance un concours qui va enthousiasmer la planète : 5 tickets d'or sont cachés dans des tablettes de chocolat Wonka. Les 5 enfants qui trouveront ces tickets auront l'immense honneur de visiter pendant une journée la chocolaterie secrète. Devinez ce qui va arriver à Charlie ?

A la base, il y a le génialissime livre pour enfants de Roald Dahl. C'est Tim Burton qui se colle à son adaptation au cinéma, et ça lui va bien : on connaît le goût du réalisateur pour le fantaisiste. Voilà le mot qui caractérise le mieux le film, d'abord par la présence de l'extravagant Willy Wonka. Une personnalité singulière, légèrement dérangeante et gentiment absurde, aux sorties improbables (la salle de cinéma est partagée entre les rires et les murmures d'incompréhension). Que dire d'un méconnaissable Johnny Depp, à part qu'il s'est vraiment lâché ! La galerie de personnages est sans fausse note, les détestables gamins, hilarants (mention spéciale à la peste Violette). Les effets sont léchés, de l'immense chocolaterie féerique aux multiples petits Umpa Lumpas, désopilants. Reste ce léger "on ne sait quoi" de niais qui plane sur les films américains pour enfants (c'est le cas dans la série Harry Potter, par exemple), peut être à cause de Charlie, héros (trop) parfait. Mais nom d'un chat, c'est un point du vue très subjectif !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !