10.6.06

Les irréductibles

Film français réalisé par Renaud Bertrand, avec Jacques Gamblin, Kad Merad, Anne Brochet, Edouard Collin... 1h 45

Après 20 années de service dans la fabrication de tonneaux, Michel et ses collègues apprennent qu'ils vont être licenciés : l'usine ferme dans deux mois. Le coup dur est de taille, mais il faut faire face. Les compagnons d'infortune prennent le chemin de l'ANPE et découvrent à leurs dépends que, de nos jours, l'expérience ne suffit plus pour décrocher un emploi : il faut le bac. Le problème étant que Michel et son pote Gérard ne l'ont pas, ce fichu bachot. Qu'à cela ne tienne, ils décident tout simplement de le passer !(car ils sont irréductibles, vous l'aurez compris). Plus facile à dire qu'à faire, surtout quand il faut affronter les railleries des villageois et conserver l'harmonie familiale. Mais pour Michel, le défi est double : il compte bien stimuler son fils Philippe qui repique sa terminale...

Ce film marque les débuts sur grand écran de Renaud Bertrand, le réalisateur de la très remarquée série télé "Clara Sheller". Il s'aventure donc sur les sentiers de la comédie sociale, genre dans lequel nos voisins d'outre-manche excellent. Les ingrédients réunis ici sont d'actualité : licenciement économique, toute-puissance des diplômes sur le marché du travail... Des éléments que l'idée de départ du scénario marie habilement. Le film offre ainsi des situations inévitables mais souvent traitées de manière originale, grâce notamment à des dialogues ciselés (mention spéciale au dialogue entre le père et le fils : "-T'as fait tes devoirs ?" "-Et toi ?"). Les acteurs sont impeccables : on ne connaissait pas Kad dans ce registre. Un film frais, parfois tragique, toujours attachant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !