12.9.07

The Bourne ultimatum (La vengeance dans la peau)

Film américain réalisé par Paul Greengrass, avec Matt Damon, Julia Stiles, David Strathairn... 1h 56. Sortie le 12 septembre 2007.

En mission à Moscou, l'espion amnésique Jason Bourne est obnubilé par des flashs, des bribes de mémoire qui lui reviennent. Sa quête d'identité tourne à l'obsession, alors qu'il est pourchassé par la CIA plus que jamais. Il doit mener ses recherches sans se faire repérer, aux quatre coins de l'Europe. Une zone d'ombre dans le puzzle se dégage : le programme nommé "Blackbriar", à l'éthique douteuse, couvre un réseau de tueurs chargés d'accomplir les basses oeuvres de l'Etat. Pour le directeur de ce programme secret, Bourne est une menace potentielle qu'il faut éliminer.

De vengeance, il est en fait peu question tout au long du film : on peut s'étonner du titre français donné à ce troisième volet de la saga Bourne. La marque de fabrique de cette franchise reste la quête d'identité de son héros, incarné par un Matt Damon égal à lui-même. Bourne lutte contre la CIA pour remonter à la source de son enrôlement : voilà l'idée qui empêche ce film de sombrer dans la banalité (même si on a droit au quota de tôles froissées, faut pas pousser hein). Pas de haine mais des remords, sauf quand on touche à sa copine, normal. Dans la forme, cet opus est très bien mené, prenant, efficace, à l'image de cette partie de cache-cache dans la gare de Waterloo à Londres, ou comment échapper à Big Brother dans un lieu bardé de CCTV et de téléphones portables. On peut regretter la réalisation tremblante quand elle empêche de suivre l'action, mais cette façon de filmer offre un belle tension lors de simples conversations en face à face. Au final, on apprend quand même le vrai nom de Jason Bourne. Non, ce n'est pas "James Bond"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !