21.6.06

Marie-Antoinette

Film américain réalisé par Sofia Coppola, avec Kirsten Dunst, Jason Schwartzman, Rip Torn, Jamie Dornan... 2h 03

Le Roi Louis XV commence à se faire vieux, et son Dauphin de petit fils n'a toujours pas d'épouse ni de descendance. Une petite Autrichienne semble faire l'affaire : ainsi débarque à Versailles l'adolescente Marie-Antoinette, future Reine de France. Le mariage (politique) est célébré au plus vite, et l'alliance doit alors être "consommée". Les époux sont priés de se mettre au travail, et se révèlent improductifs. Tout Versailles est en émoi : on pouponne dans tous les coins, mais toujours pas de petit Dauphin. Marie-Antoinette n'a pas encore 18 ans et doit jongler entre son époux distant (passionné par... les serrures), la cour cynique, l'Etiquette contraignante... Comment s'accommoder à cette prison dorée ? En profitant à fond !

La valeur montante du cinéma US "branché" signe donc un troisième opus, avec toujours en toile de fond l'égarement en milieu étranger, les errements de l'adolescence. Des voix se sont élevées contre la Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Celles, mitigées, du public cannois. Puis celles, offusquées, des historiens (Argh, l'histoire de France vue par les américains !). On pourrait en effet reprocher à la réalisatrice de faire danser la jeune Reine de France sur du Pop Rock. On pourrait reprocher au film de ne pas être crédible d'un point de vue historique. Mais ce serait oublier l'essentiel : il s'agit bien ici d'une oeuvre cinématographique, pas d'un documentaire. Certes, on s'y trompe parfois, tant ces américains ont bien fait les choses : tournage à Versailles, décors et costumes somptueux... Mais le même brin de folie est partout présent et souligne la modernité de Marie-Antoinette (sublimée par Kirsten Dunst). Que dire après avoir vu le film à part : "This is Versailles !"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !