13.2.08

Astérix aux Jeux Olympiques

Film français réalisé par Thomas Langmann et Frédéric Forestier, avec Clovis Cornillac, Benoît Poelvoorde, Gérard Depardieu, Alain Delon... 1h53. Sortie le 30 janvier 2008.

Alafolix, comme son nom l'indique, est fou amoureux de la princesse grecque Irina. La belle n'est pas insensible aux lettres enflammées du gaulois, mais elle est déjà promise à Brutus, l'odieux fils de César. Pour départager les prétendants, elle propose de donner sa main au vainqueur des Olympiades. Alafolix, accompagné d'Astérix et Obélix, se rend donc à Athènes pour disputer les Jeux.

Comment dire, ce film est navrant. Les effets spéciaux recréent des décors de synthèse hideux. Les gags, à base d'anachronismes lourds ou de blagues scato, laissent la salle perplexe. Delon dit cinq fois "Ave moi", au cas où on aurait pas compris. Cornillac cherche encore son Astérix. Même Poelvoorde a du mal à être drôle. Bref, les acteurs en roue libre ne font pas oublier la vacuité et les incohérences du scénario. On commence seulement à rigoler à la toute fin du film quand Jamel fait son apparition avec ses amis les stars du sport, notamment Zidane. Là, on se dit que Chabat est génial, et que l'humour, même avec 78 millions d'euros, ça ne s'achète pas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !