30.7.08

The Dark Knight, Le Chevalier Noir

Film américain réalisé par Christopher Nolan, Avec Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart... 2h27. Sortie le 13 août 2008

Une banque, comme il y en a beaucoup à Gotham City, est sur le point de se faire braquer. Une demi-douzaine d'hommes infiltrent les lieux. Vêtus de noir, surarmés, leurs visages affichent des masques de clowns grimaçants. Chacun accomplit froidement sa mission... mais un membre de l'équipe semble décidé à finir le travail seul. Il abat un à un ses confrères braqueurs, s'empare du butin, monte au volant d'un bus scolaire. Il se faufile dans le flot de bus jaunes qui ramènent les bambins chez eux en cette fin d'après midi. Le crime est parfait. En guise de signature, une carte à jouer : le Joker.

Le braquage qui ouvre ce deuxième volet de la saga Batman, version Bale/Nolan, est à l'avenant du reste du film : efficace, sombre, cynique et réjouissant à la fois. L'atout majeur du film n'est pas le "Chevalier Noir", ce Batman campé par un Christian Bale un peu lisse. Le vrai héros du film est le Joker. Ce rôle est la dernière apparition au cinéma du regretté Heath Ledger, qui livre une performance impressionnante. Les traits du blond cowboy australien sont méconnaissables : visage flasque enfariné, cheveux gras, yeux perçants cerclés de noir, bouche sanglante, élastique. La cruauté du Joker ne fait pas pour autant de lui un personnage antipathique. Chacune de ses apparitions est un bonheur, on ne se lasse pas de ses mimiques, on attend ses mauvais coups avec gourmandise. Le Joker n'est pas le seul point fort du film. Christopher Nolan a su donner à la franchise Batman une crédibilité qui dépasse le genre très codé des films de super-héros. La mise en scène est élégante, les décors somptueusement sobres (mention spéciale au garage de la Batmobile). 2h30 de plaisir, en somme, c'est plus qu'on attendait de ce blockbuster estival.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !