23.9.06

Le diable s'habille en Prada

Film américain réalisé par David Frankel, avec Meryl Streep, Anne Hathaway, Emily Blunt... 1h 50. Sortie le 27 septembre 2006.

Dans le milieu impitoyable de la mode, Miranda Priestly est la femme la plus influente de New York. Incontournable rédactrice en chef du prestigieux magazine Runway, elle peut faire les tendances d'un simple hochement de tête et les défaire en pinçant les lèvres. Elle dirige son équipe en véritable tyran : l'annonce de son arrivée imminente suffit à provoquer un branle-bas de combat hystérique. La jeune diplômée Andrea Sachs ignore tout cela quand elle se présente à l'entretien d'embauche pour le poste de seconde assistante de Miranda. Elle qui ne connaît pas grand chose à la mode va devoir commencer par changer de look pour être acceptée et quitter son statut de souffre-douleur. Mais le surmenage professionnel la conduit à délaisser sa vie privée et ses valeurs...

Pas mal de buzz autour de ce film tiré d'un best-seller du même nom : le personnage principal du livre était inspiré de la rédactrice en chef du magazine Vogue. On murmure déjà que Meryl Streep (qui n'est pas sans rappeler Glenn Close en Cruella D'Enfer) serait pressentie pour l'Oscar avec ce rôle de fashion garce. Reste que l'ensemble est très convenu. Cette histoire d'oie blanche qui découvre à ses dépends la cruauté du monde du travail a de sérieux airs de "deja view". Les relations glaciales qu'entretiennent les membres du même magazine sont peu crédibles : la première assistante de Miranda est une vraie caricature. De belles images tout de même, des musiques sympas, quelques touches d'humour... Bref, un divertissement hollywoodien de luxe qui aurait mérité plus de subtilité et de cynisme, surtout sur la fin. Ce film a en tout cas le mérite de reconnaître que oui, Paris est bien la capitale de la mode...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !