6.12.08

Australia

Film américain, australien réalisé par Baz Luhrmann, avec Nicole Kidman, Hugh Jackman, Brandon Walters… 2h35. Sortie le 24 Décembre 2008.

Sarah Ashley est une aristocrate britannique peu enthousiaste à l’idée de rejoindre son mari en colonie australienne. Alors que la Seconde Guerre mondiale est sur le point d’éclater en Europe, elle fait le voyage jusqu’à Darwin, dans le Territoire du Nord, pour trouver son conjoint mort. Elle s’improvise « Miss Boss » de l’exploitation bétaillère familiale. Pour éviter la faillite du ranch, elle doit mener 2000 têtes de bétail jusqu'à Darwin, la capitale du Nord australien. Elle ne peut accomplir cette tâche périlleuse sans l'aide d'un cow boy du cru et de ses accolytes aborigènes.

Australia est certes étiqueté film épique à gros budget, avec stars à l'affiche et enjeux touristiques à la clé. Mais avec Baz Luhrmann aux commandes (Moulin Rouge), on pouvait s'attendre à ce brin de folie et de créativité qui peut faire décoller les blockbusters, à la manière du Harry Potter d'Alfonso Cuaron ou du Batman de Tim Burton. Dans la première partie du film, la patte de Baz est bien là, qui enchaîne les plans et les péripéties avec rythme et fantaisie. Les coquins Kidman et Jackman ont l'air d'aimer ça et jouent à fond la carte du second degré, poussant leurs personnages d'aristocrate farouche et de bushman bourru aux limites de la caricature. La scène de douche sauvage d'Hugh Jackman est un grand moment d'auto-dérision.

Hélas, ce ton léger ne prédomine pas dans la suite du film, encombrée de passages obligés lassants. Même avec une durée de 2h35, Australia peine à être satisfaisant sur tous les plans. La portée historique de l'évocation des "générations volées" (ces enfants aborigènes enlevés à leurs familles pour recevoir une éducation "civilisée"), est étouffée par les explosions des bombardements japonais sur Darwin. L'histoire récente de l'Australie est suffisamment riche et méconnue : situer l'action en temps de guerre n'était surement pas nécessaire. Un film divertissant, à défaut d'être vraiment intéressant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !