25.3.08

L'île

Film russe réalisé par Pavel Lounguine, avec Piotr Mamonov, Viktor Soukhoroukov, Dimitri Dioujev... 1h 52. Sortie le 09 janvier 2008.

Durant la Seconde guerre mondiale, sur un lac embrumé, nuit noire. Un navire russe chargé de charbon est abordé par une frégate nazie. Anatoli, jeune marin soviétique, est vite repéré. Il est sommé de révéler la présence de son capitaine, caché sous un tas de houille. Les nazis lui imposent un choix cruel : tuer son capitaine et avoir la vie sauve, ou bien mourir fusillé avec lui... Anatoli choisit la première option. Des années plus tard, nous le retrouvons moine dans un monastère orthodoxe, situé sur une île du même lac. Rongé par son irrémédiable faute, Anatoli passe ses journées à piocher le charbon qui émerge encore de l'épave. Mais surtout, il reçoit des gens venus de toute la région et produit d'authentiques miracles. Le tranquille monastère est éberlué par la conduite étrange de ce moine qui chamboule toutes les routines.

Voilà un film qui est resté trop confidentiel (il est cependant encore à l'affiche dans quelques salles en France). Il est vrai qu'on a rarement l'occasion d'apprécier le cinéma russe contemporain. Cette "île" est pourtant une vraie surprise : un film habité, mystique, déroutant. L'atmosphère qui s'en dégage est absolument prenante : on est transporté sur cette île glacée à la végétation rase, où toute l'orthodoxie est troublée par ce moine déviant qui fini par remettre chacun sur le bon chemin. L'acteur principal est génial, entre mimiques impayables et accès de folie douce. Une grande puissance se dégage des scènes de miracles, très simples, directement inspirées de la vie des grands saints. Le dénouement final est (presque) trop classique au vu du reste de l'œuvre. Quand vient le générique de fin, on se dit qu'on serait bien resté un peu plus sur cet îlot, ni tout à fait sur Terre, ni tout à fait Ailleurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !