19.2.08

Cloverfield

Film américain réalisé par Matt Reeves, avec Michael Stahl-David, Lizzy Caplan, Jessica Lucas... 1h30. Sortie le 6 Février 2008.

"U.S. Department of Defense. Images liées au dossier Cloverfield. Caméscope trouvé à Central Park". Voilà comment tout commence. La vidéo montre d'abord des amoureux au réveil, puis se promenant dans les rues de New York. Vient ensuite une soirée surprise, organisée pour le départ de Rob au Japon. Un ami, Hud, est chargé d'immortaliser l'évènement. Alors que les esprits s'échauffent pour une histoire de fesses, un choc violent se fait sentir, tout proche. On allume la télé : un cargo est en perdition dans le port de Manhattan. Tout le monde grimpe sur le toit du gratte-ciel. Une boule de feu s'élève au loin, entre les tours, projetant partout des débris. Hud ne lache pas le caméscope, filme la tête de la statue de la liberté, gisant au beau milieu d'une rue... Les signes sont clairs : une "chose" malfaisante vient de se réveiller, et elle est très en colère.

Cloverfield signifie "champ de trèfles". C'est assez paradoxal pour un film qui n'a rien de bucolique. Le spectateur est en effet plongé au coeur de la ville, de ses rues désolées, de son métro désert, scènes apocalyptiques clairement marquées du sceau du 11 septembre. Grâce au principe de la caméra subjective, toujours entre les mains des héros, le film de monstre est réinventé. On en sait pas plus qu'eux, on dispose des mêmes bribes d'information. Ajoutez à cela des effets spéciaux exceptionnels, des acteurs inconnus convaincants, un rythme qui ménage le suspense, et un bouche-à-oreille savamment orchestré depuis un an sur le net. Le succès de Cloverfield est à la hauteur de l'immersion ultra-réaliste qu'il propose. Tout n'est pas expliqué. Les héros sont simplement humains. Ils ne sauvent pas le monde à la fin. Ca fait un bien fou.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !