17.6.08

Un conte de Noël

Film français d'Arnaud Desplechin, avec Catherine Deneuve, Jean-Paul Roussillon, Anne Consigny, Melvil Poupaud... 2h30. Sortie le 21 Mai 2008.

Roubaix, Noël approche. Junon (Deneuve) apprend qu'elle est atteinte d'un très rare cancer du sang. Seule une greffe de moelle osseuse peut augmenter ses minces probabilités de survie. Encore faut-il trouver un donneur compatible. Les descendants de Junon acceptent un par un de faire les tests, les résultats arrivent peu à peu par courrier. Henri, le fils banni de la famille, et Paul, le petit-fils fragile psychologiquement, sont les "élus". Deux donneurs potentiels, c'était inespéré. La famille Vuillard se retrouve pour fêter Noël, au complet et avec les pièces rapportées. On prend des nouvelles, on remue le lourd passé, on s'engeule beaucoup. Que reste t-il d'à peu près stable dans cette maison ?

La maladie n'est ici qu'un prétexte. La famille, voilà le thème central de ce film fleuve, présenté à Cannes. L'intérêt principal de ce "Conte de Noël" est qu'il offre des rôles de choix à des acteurs et actrices de luxe. Deneuve est resplendissante, Almaric est insaisissable, Consigny est sur un fil. On découvre peu à peu les relations que leurs personnages entretiennent entre eux, et c'est un vrai bonheur. Beaucoup de temps est sûrement nécessaire pour dérouler tous ces liens familiaux et amoureux. Mais 2h30, c'est un peu trop. La fin n'en fini pas de finir. Couper au montage relève certes du choix cornélien. Quand par définition peu de scènes "servent l'action", lesquelles sont en trop ? Peut-être le spectateur doit-il se résoudre à l'absence d'action, et vivre le film au rythme de ces âmes en attente.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !