27.9.07

99 F

Film français réalisé par Jan Kounen, avec Jean Dujardin, Jocelyn Quivrin, Vahina Giocante... 1h 40. Sortie le 26 septembre 2007.

Octave est "créateur" à la Ross & Witchcraft, une puissante agence de pub. Il est très satisfait de lui, méprisant, drogué. Des "qualités" indispensables pour survivre dans ce milieu, selon lui. Un créateur se doit d'arriver trois quarts d'heure en retard aux réunions, sans s'excuser, bien sûr. Il donne des sueurs froides à tous ces commerciaux qui ne peuvent pas vendre leurs produits sans lui. Son nouveau contrat concerne le yaourt Starlight, de Madone. Un jeu d'enfant. Sauf que... Octave vient de quitter Sophie parce qu'elle est enceinte de lui. Il est "en bad". De là à faire le grand plongeon, il n'y a qu'un pas. A moins qu'il n'imagine le spot de sa vie.

Gros buzz autour de ce succès annoncé, le livre de Beigbeder ayant posé de bonnes bases. Voilà donc le film, qui nous a été bien vendu : Dujardin en tête d'affiche, on va passer un moment sympa. Il y a même des enfants dans la salle (!). Erreur sur la marchandise. 99 F, c'est du vomi cinématographique qui éclabousse le spectateur, même averti. Tout l'inverse d'un spot de pub calibré pour séduire. Le trio Kounen-Beigbeder-Dujardin ne s'est rien interdit et pousse loin la provocation, incarnée par le personnage d'Octave, détestable. A voir armé d'un bon douzième degré, donc. 99 F innove, déroute : Octave s'adresse au spectateur, deux fins alternatives sont proposées... On rigole, comme quand Dujardin s'invite dans une pub Kinder. Mais la dernière phrase balancée aux yeux du spectateur ("500 milliards de dollars sont dépensés en pub chaque année, de quoi réduire de moitié la faim dans le monde, selon l'ONU") sonne faux au vu du reste du film, qui a choisi de faire réfléchir sans être bien-pensant et aurait dû s'en tenir là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Donnez votre avis !